Malagarty est une artiste peintre autodidacte, née en 1966 originaire de Charente et vivant dans le sud de la France.

 

Curieuse du monde qui l'entoure depuis son enfance et des questions qui se posent à l'artiste : tout devient source d'inspiration. L'intérêt très jeune pour le dessin, la littérature, la bande dessinée et la musique avec cette soif de connaissance est devenue le terreau de ses peintures aujourd'hui.

 

C'est en 1987 que Malagarty fait connaissance avec le street-art parisien lors de son installation sur Paris. Elle apprécie les messages poétiques ou contestataires, les pochoirs et les fresques colorées qui s'étalent sur les murs. Elle puise son inspiration dans la dynamique de la ville, dans les classiques du pop-art, dans la vie quotidienne, dans l'actualité et au hasard des rencontres.

 

En 2015, elle s'installe dans le sud de la France. Elle a choisi de donner un nouveau sens à sa création, elle développe sa technique, son travail évolue et s'enrichit combinant les techniques et les supports. L'acrylique est son instantané, l'aquarelle sa récréation, le mélange des deux son lâcher prise. 

 

Son art s'étale sur différents supports, éphémères ou nobles, le carton ou la toile, le plastique ou le bois. Sur ces trames, elle décompose, un pochoir pour garder un esthétisme entre le dessin et la photo, le posca ou le journal pour animer de relief le sujet. Elle joue avec les matières pour créer son univers et ses codes.

 

Le choix du portrait est la représentation de son regard sur la complexité humaine, sa particularité, sa fragilité. Ce travail lui offre des possibilités infinies entre l'esthétisme et l'émotionnel. C'est le choix du sujet et l'harmonie des couleurs qui rendent chacune de ses toiles plus originales les unes que les autres.